Accessibilité | Aller au texte | Aller au menu

La prière du pâtre

La prière du pâtre Vers la vieille croix qui domine les chalets brunis,
Le pâtre lentement chemine sous les grands vanils;
Le couchant dore la montagne, puis tout devient noir;
Il doit tinter dans la campagne, l'angélus du soir.
 
Il marche à pas lents et s'arrête près de l'humble croix;
Puis recueilli, baissant la tête, se signe trois fois;
Nul bruit ne trouble le silence de ces calmes lieux;
Et le vieux pâtre semble immense sous les vastes cieux.
 
Il implore dans sa prière le divin berger;
Toi, notre Maître et notre père, viens nous protéger,
Prends sous ta garde tous les pâtres et tous les troupeaux,
Puis tous ceux qui viendront vers l'âtre chercher du repos.

Texte tiré du chant "La prière du pâtre"
La Vie germe dans ma terre intérieure
home Addthis